Brioche au levain-levure

photo 3

 

Je ne vous dit pas tout dans le titre pour ne pas faire fuir en courant ceux qui sont comme je réagissais il n’y a encore que quelques mois : pffff une brioche sans beurre, à la farine complète…et au lait de soja…rhoolala comment et pourquoi vouloir à tout prix changer nos bonnes vieilles recettes traditionnelles qui sont tellement bonnes comme ça !! ben oui, du beurre, des oeufs et de la farine blanche, je ne voyais encore que cela !! Et surtout je ne voyais pas très bien pourquoi les éviter bon outre les problèmes de poids, donc remplie d’une culpabilité sans nom je m’accordais une petite bouchée de ces merveilleuses briochettes remplies de tas de « bonnes-mauvaises choses ».

photo 3

Alors pourquoi changer ??

– Pour moi.

J’allais mettre mes enfants en premier, mais après tout, au début c’est bien de moi qu’il s’est agit et sans la prise de conscience d’une maman (ou d’un papa….mais souvent encore plus d’une maman, disons la personne qui fait le plus souvent les courses, les menus et les repas) pas de raison de changer. Pourquoi pour moi ? ma santé actuelle et future, mon énergie, ma forme, mon poids…et au final le goût aussi car maintenant sincèrement au goût, je ne pourrais plus me passer de la multitude des goûts de toutes les farines complètes, des graines…etc, cette cuisine est beaucoup plus « gouteuse » que la fade et sucrée/salée cuisine traditionnelle ou industrielle (attention, je ne les mets pas non plus dans le même sac tout de même !!).

mes enfants, leur énergie, leur poids, leur peau, leurs cellules en général et leur santé future. Vous verrez, faites le test des pâtes. J’ai introduit les pâtes completes progressivement à la maison, et mes enfants ne font même plus la différence. Aucun souci pour proposer des pâtes au sarrasin ou à toute autre céréales à table, alors qu’au début j’ai eu des tolés. Et vous savez quoi ?? Au final avec des ados, on s’y retrouve financièrement !!

– mes proches à commencer par mon mari pour les mêmes raisons…

la planète, c’est ma part du colibri, consommer des produits sains et non industriels pour ne pas (trop) aggraver la situation…bon je sais c’est vraiment 1 grain de sable dans un océan, mais qui sait, ce sera peut être un grain de sable gênant, genre celui qui croque sous la dent …

Alors pour revenir à mes moutons, ou du moins à mes brioches, pourquoi diable je ne mettrais pas 250 gr de farine blanche et 150 gr de beurre comme le prévoyais la recette que j’ai bien du faire une dizaine de fois au bas mot… Je me demande même si ce n’est pas la recette que je proposais lorsque je faisais des brioches le matin pour les petits dej de mes chambres d’hôtes.

photo 2

Je ne vais pas vous dire qu’en premier lieu  c’est pour préserver la planète, ça n’aurait pas de sens. Mais je dois bien dire que cela forme un tout et que cela fait partie de ma réflexion et de l’origine de certains de mes refus.

Le sens véritable de la prise de conscience et une bonne façon pour moi d’avancer sur ce chemin, cela a bien été la santé, à commencer par la mienne. C’est moi qui fait à manger à la maison, c’est mon blog…donc même si je n’aime pas me mettre en premier rang, c’est bien de cela qu’il s’est agit au début. Les considérations de poids venant ensuite, mais juste derrière, avec toutes les nouvelles merveilles apprises sur les IG (index glycémiques) qui en gros permettent aux gourmandes de se faire plaisir sans trop culpabiliser, mais aussi aux sportives de pouvoir enfin manger à leur faim des vrais nutriments.

photo 4

Brioches 1/2 completes à la crème d’avoine sans beurre (ou presque…)

– 270 gr de farine blanche bio mais on peut aussi opter pour une autre …
– 300 de de farine complete de blé (type 110)
– 250 ml de crème d’avoine
– 30 ml d’eau de fleur d’oranger
– 10 gr de levure de boulanger bio
– 50 ml d’eau
– 30 gr de sucre de canne bio blond ou 20 gr de sirop d’agave
– 20 gr de beurre (facultatif)
– 1 pincée de sel

Petite précision : ces brioches sont très peu sucrées, si vous voulez un résultat un peu plus sucré vous pouvez doubler le sucre, 30 gr étant la quantité initiale dans ma recette tradi pour 250 gr de farine.

Faire votre levain-levure

Dans un petit bol, mettre l’eau, l’eau de fleur d’oranger, la levure, le sucre et environ 2 cuillères à soupe de farine. Bien mélanger et laisser gonfler durant 15 minutes environ.

Dans le bol du robot, que vous équiperez de la « feuille » (le « K ») ou dans un saladier (autant le pain est très faisable a la main, autant les brioches sont vraiment plus faciles à faire à l’aide d’un robot), mettre le mélange de farines choisies.

Puis la crème d’avoine, la pincée de sel, éventuellement une noisette de beurre, et le levain-levure. J’ai rajouté une cuillère à soupe de levain-chef, mais ce n’est pas indispensable.

Pétrir à vitesse moyenne environ 10 minutes. On obtient une pâte assez hyper collante. Je l’ai mise dans les moules à l’aide d’une cuillère à soupe. Sinon, on peut aussi choisir de raffermir la pâte au frigo durant 2 à 3 heures au moins afin de pouvoir la façonner en petits pains.

On la laissera ensuite lever à température ambiante entre 30 minutes et 1 heure (suivant la température ambiante !), badigeonner le dessus des brioches avec un peu de lait et enfourner à 180 degrés four chaud durant 15 à 20 minutes suivant votre four.

Entre le pain au lait et la brioche, le résultat est hyper moelleux…avec un petit goût d’eau de fleur d’oranger…MMmmmmmm !! Les enfants ont dégusté ces petites merveilles toutes chaudes avec du miel d’Azay-sur-Cher !! Et moi avec de la marmelade à l’orange bio très peu sucrée. Bon début de semaine !!

photo 2 photo 4 photo 4

C’est marrant comme il y a des matins où il est beaucoup plus facile que d’autres de réveiller une maisonnée !!

photo 1Bons petits déjeuners !!

 

 

 

 

 

Print Friendly
Ce contenu a été publié dans Boulange, Breakfast, brunch, humeur, Lunch box. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Brioche au levain-levure

  1. Ping : Brioche au levain-levure | Singapour Les Blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 2 =