Le riz vertueux

photo 3

Vous avez peut être, probablement comme moi, entendu dire partout, ou pas !! que le Curcuma avait des vertus anti-oxydantes exceptionnelles.

D’abord, « anti-oxydant » ou « antioxydant » des fois c’est attaché des fois y’a le trait d’union ! ça veut dire KOI ?!? Le mot antioxydant revient souvent mais qu’en est-il exactement ? A quoi sert de savoir si un aliment est riche en antioxydants ?

Je ne suis pas scientifique (on avait remarqué…ok, bon ça va), mais j’aime bien tout de même comprendre un peu les choses et surtout comprendre ce que les scientifiques veulent nous dire ou nous faire savoir. Disons que l’important est pour moi d’arriver à faire le tri et utiliser le mieux possible ce que les scientifiques savent eux ! … afin de m’en servir dans ma cuisine de tous les jours, pour mes enfants..oui oui à des fins personnelles !!

Donc, le corps produit des déchets néfastes : les radicaux libres.

Le corps est attaqué par des élements extérieurs néfastes : pollution diverses

Les cellules de notre corps subissent toutes ces attaques et peuvent plus ou moins se défendre.

Un des moyens d’aider notre corps est de le nourrir correctement, et donc, de manger des aliments riches en ANTIOXYDANTS.. voili voila pourquoi les antioxydants sont importants…et ils sont assez nombreux. Et dans certains aliments ils sont particulièrement présents et concentrés.

« Les antioxydants les plus connus sont le ß-carotène (provitamines A), l’acide ascorbique (vitamine C), le tocophérol (vitamine E), les polyphénols et le lycopène. Ceux-ci incluent les flavonoïdes (très répandus parmi les végétaux), les tanins (dans le cacao, le café, le thé, le raisin, etc.), les anthocyanes (notamment dans les fruits rouges) et les acides phénoliques (dans les céréales, les fruits et les légumes). » Source Wikipedia.fr

Je vous laisse naviguer gaiement sur le web pour en savoir plus. Maintenant que l’on sait cela, ce qui nous intéresse vivement ici, c’est comment l’intégrer dans notre cuisine de tous les jours ? Parce que tant qu’à faire, autant que ça serve de savoir ça !

En général, j’utilise le curcuma dans mes currys, ou plutôt mes pâtes de curry que je réalise au gré de mes humeurs.

Ici pas de curry et une grosse envie de curcuma, j’ai réalisé un superbe

Riz jaune à base de riz brun complet, riz rouge et riz sauvage.

Comme toujours, je n’ai pas pesé mes ingrédients, mais vous commencez à me connaître peut être….

Je dirais mettre un bon bol de riz complet, 1/2 bol de riz rouge et 1/2 de riz sauvage à tremper dans une casserole d’eau froide. Bien rincer en changeant l’eau 2-3 fois. Les enfants adoreront vous aider à bien mélanger pour tout nettoyer !

Pour l’eau : compter environ 2 phalanges au-dessus du niveau de riz.

Ici nous avons la chance de trouver très facilement du curcuma frais, mais vous pourrez de la même façon utiliser du curcuma en poudre. J’ai utilisé un petit rhizome de curcuma, épluché et coupé en rondelles. Mettre à cuire dans l’eau du riz. On peut aussi choisir de le râper si on n’aime pas croquer dans des rondelles de curcuma et les prendre pour des carottes.

photo 5

Porter à ébullition en remuant une ou 2 fois et laisser bouillir 10 minutes environ. Gouter. Si c’est presque cuit et que l’eau est presque toute absorbée, couper le feu et couvrir : le riz va continuer à cuire et aura juste la bonne cuisson. Sinon, prolonger la cuisson en rajoutant un peu d’eau, puis de même, éteindre le feu et couvrir.

En principe on ne sale pas le riz durant la cuisson, mais vous faites bien comme vous voulez !!

Je l’ai accompagné d’une tombée de légumes verts au shoyu et à l’ail et d’un peu de Tempeh rôti.

photo 2

Mais le lendemain… j’ai lu qu’en fait le curcuma ou plutôt ses propriétés antioxydantes s’assimilent encore mieux dans l’organisme si on l’associe à du gingembre, du poivre et de l’huile ou un corps gras. Qu’à cela ne tienne :

Pour mon lunch healthy du lendemain, nous avons donc un

Super Vertueux Riz jaune sauté ou Yellow fried rice

Poêler un peu de gingembre frais (ou beaucoup selon vos goûts!), un peu d’oignons émincés, des légumes verts, une cuillère à soupe de shoyu (ou sauce soja) dans une bonne cuillère à soupe d’huile de coco (ou ce que vous avez sous la main).

Rajouter ce que vous voulez du riz de la veille. Laisser dorer qqs minutes. Pour les protéines, si besoin, vous pourrez rajouter un peu de viande ou autre. Saupoudrer d’un bon poivre noir du moulin.. et déguster calmement sans pianoter sur votre ordi en même temps…bien-sûr ce que j’ai fait !!


photo 3-2

 Happy Healthy Lunch !

 

 

 

 

 

 

 

Print Friendly
Ce contenu a été publié dans Diner sans viande, Plat principal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le riz vertueux

  1. Ping : Le riz vertueux | Singapour Les Blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + 4 =