Vegetal Milk and Okara

IMG_5383

Yes I’m going to talk about something that might sounds strange for some of you who are not familiar with organic food and home-made cooking, but this one is soooo easy and much more affordable that it’s a shame you don’t know anything about it. Moreover, you can play with tastes, get some good things from the natural benefits of this nuts and it’s also even better for the planet. So enjoy and welcome in the easy world of Home made natural vegan milks.

What is it ?

It’s a milk that comes from nuts, cereals or fruits like coconut. They should be organically grown, this is the best you can do for you and for our planet.

We can make vegan milks from many ingredients and also mix them together to obtain different tastes. We can also always add sugars if we like it (I usually don’t) such as honey, agave syrup…

They are very easy to digest.

They are very rich of the nutrients (fibers, low sugars, minerals, vitamins).

Most of them have a low GI.

They can be given to kids (be careful with soya) but try to rotate often, just like for us.

Exemples of Vegetable milks ?

Soya milk (quite famous, no need to present this one).

But think also about Almond milk, hazelnuts milk, cashew milk, brazil nuts milk (this one you will hardly find it in shops !)….or whatever grain you would wish to test.

Cereals Milk, like Oat milk, for this one we use the water in which we soak the cereals.

And after that, what can we do with it ?? I’ll explain you further down how we make them.

We can use them to make desserts (crepes, far, flans and clafoutis, smoothies, ice-creams… any dessert in which we usually use cow milk). We can also use them in curries (coconut milk) or in salted tarts, gratins or in association with veges, in soups for example.

Or of course you can use it on your homemade granola/muesli in the morning.

But why ?? I like cow milk !!

Yes, we all like more or less cow milk…but what we really enjoy is milk from grass feed cows, grown and peacefully living, well treated with respect and with no aim of high productivity. We like pure and natural milk with no added nutriments lost in the loooong process from the cow to us. If we can find this easily around our living place, then it’s heaven !!

But some of us may not even be able to digest milk or might have milk allergies. And they are very concerned to find substitutes.

Thanks to the MOOC 😉 I now know that, as humans, we may not all have this enzyme (lactase) to digest lactose contained in milk. Asian people mostly don’t have, and they usually don’t drink a lot of milk because they find it difficult to digest.

Most of Caucasian, maybe due to a long adaptating process to our habitat and needs, we have this enzyme and it progressively gets lower until sometimes none. This is why as we gets older, we start to find it difficult to digest milk and milky products.

Cheeses are a bit different : lactose contained in milk is modified in the natural process of fermentation. But of course, I’m talking about real natural products, like real whole raw milk cheese. In some cheeses, lactose disappear with fermentation : Roquefort, Emmental, Comté.

How to make homemade vegetal milk ?

The first person I saw preparing vegetal raw milk was her. It was more than a year ago and I starred at it !!

Look at the video « How to make nut milk », images are wonderful !!

I was very impressed also by this Ted Talk from her :

So now it’s easy for you as you have seen the video : you soak the almonds, hazelnuts, but also cashew nuts, brazil nuts… in a volume of water for a few hours or the whole night.

IMG_5385

You mix in a powerfull blender adding 1 liter of water for 100 gr of nuts.

IMG_5386

Some people add honey or sugar, but I like it plain.

IMG_5388

In the title I talk about  OKARA. It’s the name that’s sometimes given to the hard left over from the pressing of nuts (originally form soya). Don’t throw it ! You can use it in many preparations ! (cakes, tarts, curries…).

I made with the brazil nuts  Okara delicious small cakes coming from my home recipe book.

IMG_5392I’ll come up with the recipe next time !!

IMG_5383

Oui oui les amis, je vais encore vous parler d’un « truc » nouveau-bizarre-inconnu pour certains..ou complètement banal-commun pour d’autres. Mais, une des choses que j’espère à travers mon blog, maintenant, c’est éveiller les consciences à ce qui peut être bon pour notre corps (et aussi pour la planète…), à ce qui existe et que vous ne connaissez peut être pas encore car vous n’avez pas que ça à faire… et je ne vais pas vous endormir avec des produits-recettes trop classiques.

Alors un lait végétal c’est Quoi ??

Et bien c’est un lait que l’on fabrique à partir de plantes…ou de graines (céréales ou oléagineux) ou encore fruits comme le lait de coco. Au risque de me répéter, on utilisera UNIQUEMENT (si possible) des ingrédients d’origine biologique ou des ingrédients dont on connait la provenance !!

On peut faire des lait végétaux à partir d’un grand nombre d’ingrédients et on obtiendra autant de goûts différents et on peut varier les plaisir à l’infini en les mélangeant ou en y ajoutant d’autres ingrédients (sucrants si besoin fruits, graines…).

On peut les faire soi-même très simplement à la maison, et dans ceux-ci on n’est pas obligé d’y ajouter du sucre (ou autres…) comme c’est parfois le cas…lorsque ce n’est pas vous qui le faites…

Ils sont très digestes.

Ils sont riches des nutriments qui les composent (fibres, sucres lents, minéraux, vitamines et pour certains protéines).

Ils ont pour la plupart un IG bas.

On peut donner des laits d’oléagineux aux enfants (attention au lait de soja toutefois), à condition, comme pour nous d’ailleurs, de varier les plaisirs !

Lait végétaux comme quoi par exemple ?

Lait de Soja (il est maintenant assez connu pour que je n’ai pas besoin de vous le présenter). Ce n’est pas celui que je consomme le plus d’ailleurs.

Mais pensez aussi Lait d’amandes, de noisettes, de noix de cajou, de noix du brésil….ou de toute autre graine qu’il vous plaira de tester.

Lait de céréale comme le lait d’avoine par exemple. Dans le cas du lait d’avoine, on utilise l’eau de trempage (contrairement à l’eau de trempage des oléagineux).

Et après, c’est bien joli, mais on en fait quoi ?? Je vous dis plus bas comment on les fait soi-même…

On peut s’en servir pour préparer des desserts (crêpes, far, clafoutis flans, smoothies, glaces…bref tous les desserts dans lesquels on met traditionnellement du lait de vache) mais aussi on peut parfaitement en mettre dans des currys (lait de coco..), ou dans des tartes salées, quiches, gratins, en association avec des légumes.

Et tout simplement en arroser copieusement notre granola maison ou muesli du matin !

Mais pourquoi donc ?? Moi j’aime bien le lait de vache !!

Bien oui, on aime tous +/- le lait de vache…mais ce que l’on aime, c’est le lait de vaches qui sont élevées dans des pâturages, qui sont traitées comme on aimerait qu’elles soient traitées, c’est à dire avec respect et sans recherche de productivité intensive. On aime le lait qui ne soit pas dénaturé au point qu’il faille parfois lui rajouter des nutriments qu’il a perdu au passage…dans le looooonnnng processus qui va l’amener de la vache à nous ! Si on peut trouver près de chez soi du lait issu de belles vaches heureuses, alors c’est le rêve !!

Mais certains d’entre nous, de plus en plus oserais-je dire, ont beau aimer le lait, ils ne le supportent pas/plus. Et ceci est ce qui est le plus déterminant probablement dans la recherche de substituts.

Pourquoi on ne le supporte pas ?! Merci les MOOC 😉

C’est tout simple, nous les humains, sommes inégalement dotés d’une enzyme (la lactase) nous permettant de digérer le lactose contenu dans le lait. Les asiatiques par exemple, ne boivent quasiment pas de lait car tout simplement ils ne le digèrent pas !

La plupart d’entre nous européens, probablement grâce à un long processus d’adaptation à notre milieu et à nos besoins en sommes dotés à la naissance, et progressivement elle diminue en qualité et en quantité et c’est pourquoi nous digérons souvent de moins en moins bien le lait. Du reste, certains adultes/enfants ne le digère pas dès la naissance (je suis sûre que certains d’entre vous voient de quoi je parle).

Les fromages sont un cas de figure un peu différent : le lactose étant généralement modifié grâce aux processus naturels de fermentation (voir supprimé dans certains cas comme pour le Roquefort, l’Emmental  ou le Comté par exemple) : comme toujours je parle de produits naturels, les vrais fromages au lait cru. (source : Claude Aubert et Jean-James Garreau « Cuisiner les aliments fermentés » chez Terre vivante).

Faire maison son lait végétal

La première que j’ai vu quelqu’un faire son lait végétal, c’était elle : c’était il y a environ 1 an et je dois bien avouer que j’en suis restée bouche bée !

Voir la vidéo intitulée « How to make nut milk », les images parlent d’elles mêmes et elles sont très belles.

Si vous comprenez l’anglais, je reste très touchée par cette vidéo aussi (que vous trouvez sur son blog), mais je vous mets aussi le lien youtube.

Donc maintenant, c’est tout simple, vous l’avez compris : vous faites tremper vos amandes, noisettes…dans un volume d’eau pendant quelques heures ou une nuit entière. Vous rincez. Vous mixez en ajoutant 1 litre d’eau pour 100 gr de fruit sec. Vous pressez dans un linge (une couche-carrée de bébé c’est l’idéal) et c’est tout. Nous, à la maison, à chaque fois que je fais tremper des amandes, il faut que j’en mette plus car je suis sûre que tout le monde va se précipiter pour grignoter ces amandes trempées en leur enlevant la peau : elles nous rappellent les amandes fraîches de Tunisie 😉

IMG_5385

Pour les proportions, moi je mets plutôt 100 gr de graines pour 1 litre d’eau.

IMG_5386

IMG_5388

Dans le titre, je vous parle de l’OKARA. C’est le nom que l’on donne au résidu de « pressage » du soja dans la fabrication dudit lait. On peut parfaitement l’utiliser dans un grand nombre de cas, notamment pour les oléagineux. On le récupère précieusement et on peut le conserver quelques jours au frigo avant de l’utiliser dans des cakes, pates à tartes, gâteaux ou même curry.

J’ai fait avec l’Okara de noix du brésil de délicieux financiers d’une recette que j’ai adaptée de mes carnets de recette.

IMG_5392

Je vous la livre la prochaine fois….. à bientôt !!

Print Friendly
Ce contenu a été publié dans Breakfast, Faire soi-meme. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Vegetal Milk and Okara

  1. Ping : Vegetal Milk and Okara | Singapour Les Blogs

  2. Claire dit :

    J’ai fait du lait d’amandes hier avec des amandes qui trainaient depuis plusieurs mois dans mes placards, c’est vraiment facile et marrant ! et avec les restes d’amandes, un gâteau improvisé dévoré bien trop rapidement ! A recommencer !

    • Aurore dit :

      C’est vrai, c’est tellement simple…et délicieux que l’on se demande pourquoi on n’y a pas pensé plus tôt !! Mais mieux vaut tard que jamais 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix − quatre =