Baigan massala vegan

photo 1

Here again a delicious recipe adapted from a french cook called Bernard that you may know if you speak french, he is very talented and also wrote a book called « Les desserts de Bernard ». But this is not on a sweet recipe that I come here today.

I adapted his recipe with my tastes and I think it gave a close result to Bernard’s one. All the explanations he gives (also in pictures) on his blog are very clear so you can follow them here. Here is mine that I interpreted slightly to make it vegan.

Voilà encore une délicieuse recette de Bernard que vous connaissez surement, d’autant plus que maintenant il est l’auteur du livre de cuisine « Les desserts de Bernard ». Mais ce n’est pas sur une recette sucrée que je suis partie cette fois-ci mais une recette d’inspiration indienne : Les aubergines en Massala.
J’ai adapté sa recette à mes gouts alimentaires et cela a donné un résultat très proche, je pense de celui obtenu par Bernard. Toutes les explications qu’il donne sont parfaites, allez donc visiter son site pour les photos et le déroulé de la recette, voici la mienne légèrement interprétée.

photo 3

Ingrédients

(for 4 people)
– 1 very large eggplant or 2 normal ones
– 1 coconut can of coconut milk
– 20 cl of oat cream
– 1 handful of cashew nuts
– 2 yellow onions
– 500 ml of tomato pulp
– 1 large spoon of tomato concentrate

Spices :

– 3 cloves, some cardamome seeds, 1 cinnamon stick, 2 tbs of Paprika, 2 tbs Garam Massala, 1 tbs coriander powder, 1 tbs grounded cumin, 1 tbs caraway seeds.
– 3 cm of ginger and 3 garlic cloves crushed together.

Herbs :

– 1 bunch of fresh coriander

To cook : Coconut oil/Olive oil

Recette (pour 4 personnes environ)
– 1 grosse aubergine bio ou 2 normales
– 1 boite de lait de coco
– 1 brique de creme d’avoine
– 1 poignée de noix de cajou
– 2 oignons jaunes hachés
– 500 gr de pulpe de tomate
– 1 cuillères à soupe de concentré de tomate
Epices :
– 3 clous de girofle, qqs graines de cardamome, 1 baton de cannelle, 2 bonnes cuillères à soupe de paprika, 2 cuillères à soupe de Garam Massala, 1 cuillère à soupe de coriandre en poudre, 1 cuillère à soupe de cumin en poudre, 1 cuillère à soupe de graines de carvi.
– 1 morceau de gingembre et 2 gousses d’ail écrasés ensemble.
Herbe :
– 1 bouquet de coriandre
Pour cuisiner, de l’huile de coco et un peu d’huile d’olive.

Recipe

I chose to make roasted eggplants in my oven pouring some oil/salt on it following this method (sorry still only in French, but you can get the google translation by clicking on the flag).

Chop the onions and leave aside. In a mortar, crush together the ginger and the garlic. Then, in a large pan (skillet?), pour some oil and add the ginger-garlic paste. After 1 minute, add the chopped onions and let it colored for 10 minutes over medium heat. Add the paprika and stir for 1 minute, then the tomato puree + concentrate and the « big » seeds (cloves, cinnamon, cardamom). Turn the heat down and let it concentrate for a moment.

In another pan, dry-heat (with no fat) the grounded spices (cumin, coriander and of course Garam Massala). As Bernard does, we can also fry in oil the carraway seeds, which I did in my first tryout, but I think we can add them dried. Once the aroma is strong and pleasant in your place, you can add these spices in your sauce.

To gain in unctuosity, it’s time to prepare the following mix : oat cream, coconut milk and cashew nuts blended together for one minute. Pour it in you sauce, and you will obtain a very smooth one. You can also add some water if necessary to avoid sticking, but not too much, you would lose the flavors.

Finally you can mix with the eggplants, which were starting to wonder what they were doing here 😉 chop some fresh coriander and add it to the sauce. Stir and reheat for a moment, and keep some fresh for the final topping.

We had this very delicious warm and comforting dish with millet (because I couldn’t get rid off the whole plate I cooked) but it’s also delicious with brown rice or Nans as suggested by Bernard !

And of course, fill free to change the vegetable ! and follow the seasons, I think it would be delicious with sweet potatoes also…

J’ai choisi de faire rôtir mes aubergines au four en les badigeonnant d’un peu d’huile et d’un peu de sel selon cette méthode.
Hacher les oignons et réserver. Dans un mortier, écraser ensemble environ 3 cm de gingembre et 2 à 3 gousses d’ail. Puis dans une poêle assez profonde type sauteuse, faire chauffer 1 cuillère à soupe d’huile de coco et mettre la pâte obtenue avec le gingembre et l’ail. Faire revenir une minute et ajouter les oignons, remuer sur feu moyen jusqu’à légère coloration. A ce stade, ajouter le paprika, remuer 1 minute et ajouter la tomate (pulpe et concentré) et les graines entières (clous de girofle, cardamome, bâton de cannelle). Baisser le feu et laisser mijoter tranquillement.
Dans une autre poêle, faire revenir à sec les épices moulues (cumin, coriandre et surtout Garam Massala : un mélange d’épice à lui tout seul). On peut comme Bernard, faire revenir dans un peu d’huile de coco les grains de carvi, mais je pense que l’on peut aussi les ajouter dans le mélange sec (j’ai suivi sa recette à la lettre pour mon premier test !).
Une fois que les arômes embaument votre maison, vous pouvez ajouter ce mélange dans la préparation précédente et laissez mijoter quelques minutes.
Puis pour l’onctuosité de la sauce, il est temps de verser, la préparation suivante :
J’ai passé dans mon blender : la crème d’avoine, le lait de coco et la poignée de noix de cajou. On obtient maintenant une belle sauce onctueuse à souhait. Vous pouvez aussi ajouter un peu d’eau si besoin mais pas trop au risque de perdre un peu de gout.
Vous pouvez enfin ajouter vos aubergines qui s’ennuyaient un peu à attendre que vous ayez fini votre sauce. Hachez un peu de coriandre que vous mêlerez à la sauce et réservez en un peu pour décorer le plat de coriandre. J’ai accompagné ce plat brulant et vraiment très bon, de millet (oui oui je sais, ce n’est pas très cohérent, mais j’en avais fait cuire une telle quantité qu’il fallait bien le finir, et c’était très bon avec) mais du riz ou comme le suggère Bernard des nans serait plus approprié.
Et selon mes habitudes que vous commencez a connaitre j’en suis sure, n’hésitez pas a faire et à refaire ce plat avec d’autres légumes de saison ! Patates douces par exemple…mais je vous laisse décider !

photo 2 Trip to India !!

Voyage garanti !!

Print Friendly
Ce contenu a été publié dans Diner sans viande, Plat principal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + sept =