Homemade Gnocchis

photo 2After another long and replenishing break for Christmas in France with family and friends, we were doing our first shopping back here in Singapore with my daughter. When I asked her what she’d like for dinner she answered with no hesitation : Gnocchis. We gave a quick glance to the gnocchis that we could find in the supermarket : more than 20 SGD for 500 gr !! I quickly decided to make my owns and don’t panic, it’s « easy peasy », just take some time…but believe me : it’s worth it 😉 And much much cheaper !!

Après un long et ressourçant break en France avec notre famille et nos amis, nous faisions hier nos premières courses de rentrée à Singapour avec ma fille. Quand je lui ai demandé ce qui lui ferait plaisir pour diner, elle m’a répondu sans hésiter : des Gnocchis !
On a jeté un coup d’oeil rapide à ceux que nous pouvions trouver dans le magasin (20 SGD le paquet de 500 gr !). J’ai rapidement décidé de les faire moi-même… mais pas de panique c’est « fastoche », ça demande juste un peu de temps, mais croyez-moi : ca vaut le coup et c’est bien plus économique !
 

Ingredients

– 1 kg nice organic potatoes (for mash potatoes). Try also with pumpkin instead : it’s delicious !! Or, now you know me, why not trying with spinach or fresh herbs, or pepper…Let your creativity talk !!
– 300 gr flour (if it’s your first try stick to regular white flour, unless you’re on a gluten free diet, then I would suggest buckwheat flour or any other flour of your choice; you can also make very good and healthier ones with wholemeal flour)
– 1 egg
– 1 tsp salt
– 2 tbsp olive oil

photo 1Recipe

In a large pan, put the potatoes with their skin in cold water and bring to boil until cooked. Pick up potatoes with a fork and peal them while still warm. Mash them quickly adding nothing but some salt. photo 2photo 3 Add the rest of the ingredients and mix together gently until it’s less sticky (I used my Kitchenaid, it’s easier !). You can add some flour but not too much.photo 4 Pick up some dough, roll it gently on a floury work plan and make some long rolls, then cut it +/- 2 cm. Place it in the fridge (here in Sg) or at room temperature  if cool enough.photo 5 Bring some stock to boil (or just plain salted water) and add the gnocchis. When they reach the surface of the water they’re cooked. You can accommodate them with some Olive Oil, thym or fresh basil, peper, parmesan. My children like to have them with some tomato sauce, I rather enjoy them natural.

Ingrédients et Recette

– 1 kg de pommes de terre à purée (essayez aussi en utilisant du potiron : c’est délicieux ! après l’avoir cuit à la vapeur de préférence, il faut bien le presser pour en extraire toute l’eau, pour le reste la recette est la même; comme j’aime, vous me connaissez, les variantes, n’hésitez pas à y rajouter pourquoi pas des épinards pour des gnocchis verts, des herbes fraiches ciselées ou tout autre ingrédient sorti de votre créativité !)
– 300 gr de farine (si c’est votre premier essai, faite la recette avec de la farine blanche, vous pourrez ensuite rapidement passer à de la farine complete, et si vous etes « gluten-free » essayez avec de la farine de sarrasin)
– 1 oeuf
– 2-3 cuillères à soupe d’huile d’olive
– 1 cc de sel
Dans une grande casserole, mettre vos pommes de terre dans l’eau froide. Porter à ébullition et cuire une bonne demi-heure suivant leur taille. Surveiller en enfonçant la pointe d’un couteau. Une fois cuite, les piquer avec une fourchette et les éplucher encore chaudes. Les écraser rapidement en purée (ou les passer au moulin à legumes) en ajoutant un peu de sel. Verser par-dessus le reste des ingrédients et bien mélanger (j’ai utilisé mon Kitchenaid avec le K, parce que c’était encore chaud, c’est bien plus facile aussi !). Avec une petite quantité de pate, sur un plan de travail fariné, former des boudins et les découper tous les 2 cm environ. Laisser reposer sur une plaque au frais ici à Singapour, sinon à température ambiante. Porter une grande casserole d’eau salée ou de bouillon de légumes à frémissement, jeter les gnocchis un par un. Je les cuits par petites quantités. Les sortir avec une écumoire lorsqu’ils remontent à la surface, c’est le signe qu’ils sont cuits !
 
Si vous recevez, servez-les dans des assiettes chaudes pour qu’ils soient encore meilleurs.
 
Les agrémenter d’une bonne huile d’olive, un peu de thym ou de basilic frais et du parmesan fraichement rapé. Mes enfants les préferent avec un peu de sauce tomate. photo 1
Print Friendly
Ce contenu a été publié dans Diner sans viande, Plat principal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 + 20 =