D14 of my CVC : Vegan Sushi-Maki Party

photo 5

Homemade sushi, or more precisely here Maki, are not as complicated as you could imagine. There are just a few things to know and after a few mistakes you should be able to roll yourself very nice and regular maki.

Ingredients

photo 2

Quickly grill the nori leaf / Faire griller rapidement la feuille de nori

Nori leaves, I buy them in organic shops and they look like large square leaves. Just before using them, you will have to slightly « burn » them over the fire from your gaz : be careful, it’s very quick, just a few seconds are enough.For the stuffing choose your own ingredients, such as fresh shiitake, avocados, carrots, cucumber, bean curd (tofu firm), salad/alfafa, daikon…etc and cut them in small sticks.

For the rice, now you start to know me I chose an Organic brown rice for sushi. Cook it following the instructions on the packet. Start to rince it thoroughly, then soak for a while, rince again and bring to boil with the level of water +/- 2-3 cms over the level of rice in the pan. Once it’s boiling, wait for roughly 5 minutes and then turn off the heat and cover for 1/2 hour. Season with rice vinegar, salt. for 500 gr of cooked rice, I put 2 tbsp of vinegar and 1 tsp of sea salt, stir well.

Rice is ready, Nori leaves are ready, ingredients are ready : get prepared to roll the sushi !

If you have a bamboo table mat, you can use it to help, but it’s not compulsory. Put the nori leave and spread some rice, not too much, only half a cm is enough first. Then place your ingredientsphoto 1Then start to roll it over, helping yourself with the mat if you have. If not, make sure everything is tight enough. At the end, pour some water to stick the nori or roll it inside with the rice.photo 2photo 3Then, slice it with a wet knife. Of course, they are not « perfect » in shape, but I can assure you that the taste is here !! Serve with some sushi sauce, ginger and wasabi and you’ll feel far away !!

photo 5

photo 5

And as I didn’t want to spend the all evening rolling the sushi by myself, I decided to put all the ingredients on the table, and everyone really enjoyed making their own, and thought it was really fun to give it a try. I even mentioned during dinner, that it was as quiet as we could hear a pin drop !! Which made us a nice conversation about expressions and their meanings…I let you think about it in family 😉

My friend Peggy, also bought me these sushi boxes, perfect to make beautiful shapes, but as I guess you don’t have ones, I wanted to show without. photo 2

Les sushis maison, ou plus précisément ici les makis, ne sont pas aussi compliqués à faire que l’on se l’imagine. Il y a quelques petites choses à savoir avant de se lancer, et peut-être de faire quelques petites erreurs, mais après quelques essais, vous devriez arriver à rouler de parfaits makis !
Ingrédients
Des feuilles de Nori : je les achète en magasins bio et elles se présentent sous la forme d’une grande feuille carré. Juste avant de les utiliser, il faudra les « brûler » légèrement sur le feu de votre gazinière par exemple (en les mettant à l’horizontale sinon elles vont juste prendre feu…mais pas griller !) : attention, c’est assez rapide, quelques petites secondes suffisent. Elles deviennent alors craquantes, c’est normal.
Pour la garniture, choisissez ce qui vous plait, tels que des shiitake frais, des avocats, carottes, concombres, tofu ferme, salade ou alfalfa, radis blanc…et puis découper en fins bâtonnets.
Pour le riz, vous commencez à me connaître, j’ai choisi un riz brun bio pour sushi. Pour le cuire, le mieux est de suivre les indications du paquet…mais moi j’ai fait comme ça : bien rincer le riz, le mettre à tremper un moment, puis le rincer de nouveau. Mettre le riz dans une casserole et le couvrir d’eau en dépassant la surface du riz de 2 à 3 cm. Porter à ébullition et maintenir celle-ci durant 5 petites minutes. Puis couper le feu, couvrir et laisser gonfler le riz, normalement au bout d’1/2 heure il est cuit à point. Assaisonner avec du vinaigre de riz et du sel. Pour 500 gr de riz, j’ai mis environ 2 bonnes cs de vinaigre et 1 bonne cuillère à café de sel, bien remuer.
Le riz est prêt, les feuilles de nori sont prêtes, les ingrédients de garniture sont prêts : à vous d’être prêt à rouler vos premiers sushis-makis.
Si vous avez un set de table en bambou, vous pouvez l’utiliser, mais ce n’est pas obligatoire. Mettre la feuille de nori à plat sur le set et étaler du riz, pas trop, sur environ 1/2 cm d’épaisseur. Puis disposer vos ingrédients au milieu; en fait, si vous préférez des petits makis, il ne faudra pas les mettre vraiment au milieu mais un peu avant. Dans ce cas, vous pouvez aussi couper la feuille de nori en deux et étaler moins de riz. En principe il faut laisser 1-2 cm de libre à chaque extrémité pour pouvoir refermer votre maki.
Puis commencer à rouler votre maki, en vous aidant de votre set si vous en avez un. Sinon, assurez vous que tout soit bien serré pour que ca tienne au moment où vous aller les couper. A la fin, mettre un peu d’eau pour que la nori colle sur elle-même ou rouler l’extrémité avec le riz (mais la finition est moins belle). Une fois que vous avez mis le riz, il faut allez relativement vite sinon la feuille peut se déchirer…ben oui ca nous est arrivé !!
Puis, couper soigneusement avec un couteau mouillé. Bien sur, elles n’ont pas encore une forme parfaite, mais je peux vous assurer que le goût y est !! Servir avec de la sauce soja pour sushi, du gingembre et du wasabi et vous vous sentirez très loin !!
Et comme je ne voulais pas passer toute ma soirée à rouler des makis seule dans ma cuisine, j’ai décidé (et c’est la vraie bonne idée !!) que tout le monde allait apprendre. J’ai mis tous les ingrédients sur la table, et cet l’atelier improvisé de makis a eu, je dois dire, beaucoup de succès !! . Je leur ai même dit à un moment qu’on entendait les mouches voler…ce qui nous a fait une belle conversation sur les expressions et leurs significations… je vous laisse y réfléchir à votre tour en famille 😉
Mon amie Peggy, m’avait aussi offert ces « moules à sushi » qui sont parfait pour réaliser des formes régulières, mais je voulais vous montrer que c’est faisable sans.

photo 1

Happy Maki, a fly to Japan !!

Un tour au Japon !!

Print Friendly
Ce contenu a été publié dans aperitif, apero-dinatoire, brunch, Diner sans viande, Plat principal, Vegan. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 + 12 =