D37 of my CVC : Back to France

photo 2 Leaving far from my home country gives me the opportunity to be sometimes on holidays in my home town, and re-discovering the pleasure of being there « here and now » in mindfulness. I want to enjoy every second I’m here because I know it won’t last. I want to meet my friends and share precious moments with them, look at the countryside and really look at it. Today I loved walking in this small and beautiful city of Amboise under the sun, turning at a corner and facing the splendid castle of Amboise, photo 3drinking a coffee besides it, walking in the market and hearing every conversations and feeling « at home ». I was really surprised to see that the market was full of people, although when I left France a few years ago, markets were very empty… photo 5people are going back to marketplaces and that’s wonderful !! And of course, smelling all these nice products,photo 1 I loved the precious moments I was having with my friends. Going back to one of my favorite restaurant here called « Zafferano »,photo 2 laughing with my friend Jenny, rebuilding the world with my dear neighbours and friends, working on my future kitchen plans with nice and comprehensive artisans. I had a lunch with a friend in a very nice and cosy restaurant here also,photo 4 but I felt very sad of the story the owner told us. She has been here for 1 year, and she is suffering from difficulties with the neighborhood and some people around her place. They seem to want her to just go away. The project of a restaurant is very difficult, I think it’s like a « baby » : you think about it everyday before you open it, and then you have to make every time, every minute, your best to make it a nice place where people can meet, and have some good time. photo 3So if you want to encourage this lady, who made a really nice and cosy restaurant where you can find an different offer from the one you can find elsewhere, no industrialized food, no meat, no fish, just home made fresh local food, then run there and don’t forget to book, it’s often full. It’s called Moka and it’s in Saint Avertin near Tours. photo 5I should have told her ahead I was vegan, she could just offer me this simple plate with vegan products and I also had some delicious candied turnips. My friend had a slice of quiche, a piece of salted cake, and 2 different cooked in a large plate. photo 3You can also buy some cosy home decorations, and products like tea or candles.

photo 1photo 4

Habiter loin de mon pays me donne l’opportunité d’y revenir et d’en profiter sur un mode « vacances » et de redécouvrir les joies d’être ici en pleine conscience dans « l’ici et maintenant ». Je veux profiter de chaque seconde passé ici parce que je sais qu’elles ne dureront pas. Je veux passer du temps avec mes amis, malheureusement pas tous à chaque fois, regarder les paysages et vraiment les regarder. Aujourd’hui j’ai adoré marcher dans les rues de cette ravissante petite ville d’Amboise sous le soleil, tourner à l’angle d’une rue et me retrouver face au magnifique chateau, boire un café en terrasse au pied de celui-ci, me promener sur le marché et surprendre toutes les conversations et les petits mots de chacuns et tout comprendre et me sentir chez moi. J’étais aussi très agréablement surprise de constater que les marchés se sont re-remplis depuis notre départ il y a quelques années et c’est vraiment une bonne nouvelle !! Et bien sure j’ai adoré toutes ces odeurs et couleurs.
J’ai aussi adoré les précieux instants passés dans un de mes restaurant préféré de Tours, « Zafferano », et rigoler avec mon amie Jenny, reconstruire le monde avec mes chers voisins et amis, travailler sur le projet de notre (ma?) future cuisine avec des artisans très pros patients et compréhensifs.
J’ai aussi eu le temps de découvrir un lieu attachant et cosy, mais l’histoire de la propriétaire m’a désolé. Voilà un an que sa petite affaire est ouverte, et elle doit se « battre » contre un voisinage qui ne veut pas d’elle et de sa présence dans cet environnement. Un projet de restaurant est quelque chose de complexe, ce n’est pas une mince affaire à mettre en place, on couve généralement ce genre de projets un peu comme un bébé : vous y pensez à chaque instant avant que ça ouvre et ensuite vous devez y consacrer tout votre temps, chaque minute presque pour en faire un lieu convivial où vos hôtes auront plaisir à se retrouver.
Donc si vous voulez encourager cette jeune femme, qui a fait de son restaurant un endroit vraiment charmant, un endroit où l’on propose autre chose que des produits industrialisés, pas de viande ni de poisson, juste des produits locaux et du fait maison, alors courez là-bas et n’oubliez pas de reserver, c’est souvent complet.
Ca s’appelle Moka et c’est à Saint Averting, près de Tours.
J’aurais du la prévenir avant de venir; elle ne pouvait m’offrir que cette assiette composée à l’improviste d’une délicieuse soupe de légumes et des navets confits pour accompagner une salade verte. Mon amie avait une assiette très copieuse avec de la quiche, du cake, 2 différents plats.
Vous pourrez aussi y acheter de la jolie vaisselle et autres articles de déco, des bougies et du thé.

photo 4  France !!

Print Friendly
Ce contenu a été publié dans adresse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − trois =