Tarte salée aux légumes…et nouvelle orientation

photo 5[1]

Autant vous le dire tout de suite, j’ai changé. Ou plutôt j’ai évolué ! mais favorablement j’espère…

C’est vraiment très surprenant comme d’un seul coup tout parait évident, et on se demande à ce moment là comment on a bien pû passer à côté depuis si longtemps. Bon je m’explique, je cuisine et j’apprends la cuisine depuis ma plus tendre enfance. Gourmet (ette, ça existe ça ?) gourmande passionnée, je suis toujours (en permanence !) à l’affut des meilleures techniques culinaire et recettes.

En parallèle, mais c’est un peu évident lorsqu’on cuisine beaucoup énormément, on recherche les meilleurs produits. L’attrait pour le bio a commencé à la naissance de mon ainé il y a 15 ans, et je me souviens très bien les premières fois où j’ai mis les pieds dans un magasin bio. J’avais alors choisi la seule marque de lait bio en poudre pour enfants (Babybio) qu’il adorait pour son petit goût de miel. Mais à pars ça je ne savais absolument pas quoi acheter dans ces magasins, et tout me semblait en plus hors de prix.

Puis peu à peu, j’ai accru mes connaissances, en cuisine bio et en cuisine tout court, mais sans jamais faire vraiment la symbiose des 2. J’étais en France abonnée depuis longtemps aux paniers bio, je faisais ma lessive (toujours), mes produits d’entretiens (souvent), mon pain au levain, mes yaourts, je rêvais d’avoir des poules (n’est-ce pas ??)  et cuisinais tout mes plats avec le plus souvent des produits locaux. Mais notre alimentation ressemblait plus à une « alimentation slow food » avec des produits de qualité…et parfois encore des entorses : riz blanc, farines blanche, sucre blanc…mais bio. Et souvent des biscuits bien industriels pour les goûters des enfants…parce qu’il faut le reconnaître c’est très tentant…et ça va aussi beaucoup plus vite.

Seulement voilà, un jour le corps dit « stop » ça suffit…et on comprend (assez vite) OU on faisait fausse route. Je connais beaucoup d’ingrédients bio, j’adore manger, cuisiner encore plus, et j’ai compris grâce à cette petite aventure (qui a commencé en même temps +/- que le Carême) à quel point « on est ce que l’on mange » (cité par mon ami JD comme un des fondements de la religion Juive…comme quoi !!).

Je suis depuis près d’un an, pour ses magnifiques photos et la poésie de son univers…mais aussi pour ses recettes bien-sûr le superbe blog de Marie-Chioca Saines Gourmandises…et je m’inspire désormais énormément de son choix pour une cuisine à Indice Glycémique bas. Je suis très à l’aise dans cette alimentation qui me correspond parfaitement. Je lis également beaucoup d’autres blogs de cuisine, qu’ils soient à orientation bio ou pas, mais je crois définitivement que je ne veux pas devenir végétarienne..ni végan. En revanche, on allège naturellement la part des protéines animales dès lors que l’on va vers une alimentation bio, puisque la part de végétaux ne se résume pas à 3 haricots verts et une salade verte, mais à une multitude de graines, céréales, légumineuses et oléagineux ! et donc CQFD on a beaucoup moins besoin de viande.

Pour commencer l’aventure, je vous propose donc une délicieuse Tarte Salée aux légumes. Tous les légumes de votre frigo feront l’affaire, mais pour l’occasion j’ai choisi (parce que je n’avais que ça !!) Carottes, poireau et oignon.

Et surtout notez bien la recette de la pate ! c’est une tuerie !! qui se fait en 2 secondes…et ne vous restera pas sur les cuisses l’estomac :

Recette

Pate : Roulement de tambour

– 200 gr de farine (j’avais une délicieuse farine à pain avec des graines achetée en promo chez Supernature 50%)
– 10 cl d’huile d’olive
– +/- 10 cl d’eau
– 1/2 cc de bicarbonate de soude et 1/2 cc de crème de tartre (cream of tartar)
– 1 pincée de sel (du bon! du vrai!)

Mettre en boule, étaler directement dans le moule à tarte. La pate est élastique mais s’étale à la main très facilement.

photo 1[1]

Garniture :

– un oignon émincé
– un poireau émincé
– 2 carottes rapées
– 2 oeufs
– lait d’amande…ben combien ?? disons 30 cl, mais ça marche aussi avec crème de soja, crème d’avoine, lait de riz…Promis, je refais la recette et je note exactement combien j’ai mis, mais le résultat était très moelleux.

Ingrédients de préférence bio…mais chacun choisira !

photo 2[1]

Faire revenir à feu doux les légumes et faire refroidir…prochain achat : des intruments de cuisine.. Baumstal ou Del (plus cher), on verra ce que je trouve à Singapour, pour cuire à basse température.

Battre les oeufs et la crème choisie, saler et poivrer.

Disposer les légumes sur le fond de tarte non précuit, verser l’appareil crème oeuf dessus.

photo 4[1]

Enfourner environ 20 minutes.

Pour tout dire…c’est pour voir si vous lisez jusqu’au bout, les quantités de pate que j’ai donné correspondent à un moule à tarte plus petit, j’ai donc rajouté 100 gr de farine et un peu d’eau et huile d’olive.photo 3[1]

photo 1[1]photo 2[1]

Index Glycémique Bas nous voilà !!

Print Friendly
Ce contenu a été publié dans Dejeuner sur le pouce, Lunch box. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Tarte salée aux légumes…et nouvelle orientation

  1. Ping : Gratin (de restes…ssshut !) | Les cuisines de la Baronnerie … en Asie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 + 4 =